Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LAÏCITE AUTHENTIQUE.
  • LA LAÏCITE AUTHENTIQUE.
  • : La laïcité authentique est censée préserver la dignité humaine sans nulle discrimination, ni de race ni de culte ni de culture.
  • Contact

Tous mes articles

1

Les risques du laïcisme. 

2

La conception anti-confessionnelle de la laïcité.

3

La laïcité authentique.

4

L'islamophobie c'est tout comme l'antisémitisme.

5

Les origines historiques du laïcisme en Francee.

6

L’école dite laïque est sous-entendue anti-confessionnelle.

7

L'ECOLE LAÏQUE AUTHENTIQUE.

9

L’athéisme n’est qu’un dogme comme les autres.

10

Ce qui est simple dogme pour l’athée est certitude pour le croyant, et vis versa.

11

La laïcité authentique tient compte de tous les dogmes.

12

La laïcité kidnappée et travestie par les intégristes athéistes.

13

Postulats athéistes à revoir.

14

Pour le musulman, raisonner est une recommandation cultuelle.

15

L'islamophobe doute de ses propres convictions.

16

Les idées athéistes pernicieuses à bannir.

17

La liberté de culte selon l'islam.

18

La laïcité face à une crise en matière de convictions philosophiques.

19

L'intégrisme athéiste à séparer de l'Etat.

20

La confusion entretenue par les intégristes athéistes entre laïcité et athéisme.

21

Athée ne signifie pas démocrate.

22

Les mots qui consolident l'Etat athéiste intégriste et ostraciste.

23

"L'Eglise" des intégristes athéistes non séparée de l'Etat.

24

L’athéisme est une religion.

25

La laïcité face à une crise de valeurs en matière de mœurs.

26

Les intégristes athéistes inquisiteurs avérés.

27

Les intégristes athéistes qui s'improvisent muftis pour les théistes.

28

Les intégristes athéistes victimes d’un excès de narcissisme.

29

Le non dit contre l'islam en Europe.

30

Le terrible complexe du teint blanc..

31

Parole de berbère. 1/2

32

Parole de berbère. (la suite 2/2)

33

Les ennemis de la laïcité se trouvent chez les intégristes parmi les athées et parmi les théistes.

34

Controverses antilaïques et injustifiées sur l'islam .

35

Le non dit contre l'islam en Europe.

36

La liberté d'expression (1/3)

37

 La liberté d'expression (2/3)

38

La liberté d'expression (3/3)  

16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 19:18

     La certitude de la rationalité de l’islam dans l’esprit de l’immense majorité des musulmans est telle que, dans un milieu en majorité non musulman, ils ne s’inquiètent pas outre mesure pour les convictions religieuses de leurs propres enfants.

   Nous en voulons pour preuve la première génération des immigrés musulmans en Belgique et partout ailleurs dans le monde non musulman. En Belgique, ces immigrés étaient souvent illettrés, mais pour un bon nombre pieux et très fiers de leur culte. Et ils n’hésitaient pourtant pas à inscrire leurs enfants dans des écoles catholiques au plus grand étonnement des pouvoirs organisateurs d’obédience chrétienne.

   La raison en était la rumeur qui courait parmi ces immigrés, et qui voulait que dans de telles écoles l’on prenne mieux soin des enfants que dans l’école communale ou l’école de l’Etat. Et cela leur suffisait pour les y inscrire, sans la moindre crainte qu’ils risquent d’en sortir chrétiens. Pour ces écoles catholiques, qui percevaient des subventions de l’Etat, au prorata des enfants inscrits au début de l’année, c’était une aubaine inespérée.

   C’est qu’en matière de rationalité de l’islam, ces immigrés étaient au fond d’eux-mêmes si sûrs que face à « deux et deux font quatre » nulle autre somme ne peut ébranler la foi de leurs enfants. En d’autres termes l’islam dans leurs esprits, est perçu aussi rationnel que la somme exacte : « deux et deux font quatre ».

     Avec tout le respect que nous devons aux athées, nous pensons que nul parmi eux ne peut risquer d’en faire autant sans craindre de voir ses enfants christianisés. 

     Et dans les faits, rien que voir des filles musulmanes voilées fait croire à certains non musulmans en Europe et surtout en France , que leurs enfants courent le grand risque de se convertir à l’islam. Si tel est le cas, c'est qu’ils ne sont pas, d'une part aussi sûrs que les musulmans de la rationalité de leurs propres convictions philosophiques ou religieuses, et puis d'autre part et de facto, ils reconnaissent eux-mêmes ainsi à l'islam une telle force de rationalité et de persuasion au point qu'ils en ont peur. 

Autrement celui qui est sûr de la rationalité intrinsèque de ses propres convictions, ne se soucie nullement des convictions des autres ; s'en trouve magistralement indifférent, et n'éprouve nul besoin de prendre une attitude défensive à leur égard en passant le plus clair de son temps à les vilipender, à les fustiger et à les couvrir d'invectives.     

    Et qu’il nous soit permis de citer cette anecdote, qui en dit long sur ce qu’on considère à tort comme un esprit fragile et influençable chez l’enfant. L’une de ces écoles catholiques au Limbourg belge, s’est permise d’emmener ses nombreux élèves musulmans avec tous les autres à l’église pour une séance hebdomadaire de prêche. Les parents immigrés musulmans, quoique soucieux des convictions de leurs enfants, ne s’en sont pas souciés outre mesure. Et ce sont ces enfants qui, en toute innocence, se sont mis à perturber les offices dans l’Eglise. Chaque fois que l’officiant fait allusion à la déité de Jésus et à sa filiation à dieu, ils se soulevaient d’une seule voix pour réfuter de telles croyances contraires à leurs propres convictions . Ils criaient à la face de tous les assistants que Jésus est le fils de la seule sainte Marie et qu’il est un simple être humain et messager d’Allah et qu’Allah qui transcende toute sa création n’a donc nul ascendant ni nul descendant. Une telle perturbation fut évitée le reste des séances en laissant ces enfants à l’école aux grands soins de l’imam du village.

     Il y a, à ce sujet, un autre indice qui inquiète outre mesure certains athées victimes de la même idée reçue, voulant la religion comme simples conjectures irrationnelles et filles de l’imaginaire des croyants.  Un ex-ministre français de l’éducation nationale, criait à vive voix à la télé, sa consternation de voir des enfants musulmans nés en France, de parents nés eux aussi en France, non seulement encore attachés à l’islam, mais plus pratiquants que leurs aïeuls.

    Ceci veut dire selon « le bon sens commun » de cet éminent personnage, que ces élèves issues de l’école de la république et enfants de parents sortis de la même école de la république, doivent en sortir tout naturellement des athées avérés. Dans son esprit, la pratique qui consiste à vilipender, à diaboliser et à mépriser toute religion et l’islam en particulier, non seulement doit être omniprésente dans l’école de la république, mais doit produire l’effet escompté à savoir athéiser ses élèves.  Et pour bien manifester leur déception à cet égard, certains athées parlent de l’échec de l’école de la république dans sa mission. Quelle donc est cette mission qu'ils se gardent d'exprimer clairement, sinon celle de produire des enfants "laïques" qui veut dire, selon leur propre littérature, des enfants athées ??? 

     Mais ce qu’ils oublient tous, c’est qu’il se trouve que dans cette même école, l’on fait en même temps et à très juste titre, l’apologie de la rationalité cartésienne. Et c’est ainsi que, de cette même école, sont sortis des musulmans qui, en rationnels et cartésiens convaincus, ne se sentent très bien dans leur peau que dans l’islam. Et les sites qui pullulent sur la toile pour faire connaître ce culte en français, sont des sites créés et gérés en grande partie par ces mêmes enfants de l’école de la république, aujourd’hui adultes.

     A ce titre, la musulmane française voilée est pour deux générations fille de la même école de la république. Elle a dû sûrement, d’une manière ou d’une autre, y apprendre que l’islam est le plus rétrograde des cultes à l’égard de la femme. Cependant, en toute liberté et sur la base de la rationalité apprise à la même école, elle a fait son choix et opter pour ce culte. C’est que toute comparaison faite entre les choix alternatifs à sa disposition, et après étude et mûre réflexion, la rationalité dont est imbibé l’esprit de cette fille musulmane à l’école de la république, n’a trouvé son repos que dans l’islam.  Il y a dans tout cela, plutôt de quoi donner à réfléchir sur ladite idée reçue chez les athées sur l’irrationalité présumée de toutes les religions.

     Et tout cela, c'est pour inviter tous les athées à faire un effort afin de bien ouvrir les yeux et les oreilles ; d’user de leur raison et apprendre à faire preuve de modestie et d’humilité face aux croyants. Ils doivent faire un effort pour ne plus prendre nul théiste, musulman ou juif ou chrétien, d’en haut pour lui imposer tout ce qui est de nature à être contraire à ses convictions religieuses. Ils ne doivent surtout pas chercher en l’occurrence, à lui imposer la fameuse : « Elaboration personnelle d’une conception de vie qui se fonde sur l’expérience humaine, à l’exclusion de toute référence confessionnelle, dogmatique ou surnaturelle » très chère au CAL (cercle de l'action laïque) pour définir leur laïcité, et qui ne convient au fait qu’à l’athée.

    Contraindre les citoyens théistes à se soumettre à ce qui est contraire à leurs convictions profondes c’est manifestement bafouer leur dignité d’être humain. C’est contraire aux droits élémentaires de l’homme. Et c’est le cas en l’occurrence de la loi sur les signes religieux à l’école de la république en France.

     Les athées de partout dans le monde, doivent faire un effort pour admettre qu’au même titre que les théistes, ils ne sont que de simples croyants. Le théiste est un croyant parce qu’il croit que dieu existe, et l’athée n’est qu’un croyant à sa façon, parce qu’il croit de son côté que dieu n’existe pas. Et il n'a et n'aura jamais, à ce propos, nulle preuve formelle et irréfutable à opposer à tout le monde.

Mustapha HMIMOU

Partager cet article

Repost 0
Published by Mustapha HMIMOU - dans laïcité
commenter cet article

commentaires

tounsya69 22/02/2007 11:31

Bonjoursalem alekoum (paix sur vous)Je tiens à vous remercier et à vous féliciter pour cet article clairvoyantqui remet chaque chose à sa place, de mon point de vue évidemment...