Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LAÏCITE AUTHENTIQUE.
  • LA LAÏCITE AUTHENTIQUE.
  • : La laïcité authentique est censée préserver la dignité humaine sans nulle discrimination, ni de race ni de culte ni de culture.
  • Contact

Tous mes articles

1

Les risques du laïcisme. 

2

La conception anti-confessionnelle de la laïcité.

3

La laïcité authentique.

4

L'islamophobie c'est tout comme l'antisémitisme.

5

Les origines historiques du laïcisme en Francee.

6

L’école dite laïque est sous-entendue anti-confessionnelle.

7

L'ECOLE LAÏQUE AUTHENTIQUE.

9

L’athéisme n’est qu’un dogme comme les autres.

10

Ce qui est simple dogme pour l’athée est certitude pour le croyant, et vis versa.

11

La laïcité authentique tient compte de tous les dogmes.

12

La laïcité kidnappée et travestie par les intégristes athéistes.

13

Postulats athéistes à revoir.

14

Pour le musulman, raisonner est une recommandation cultuelle.

15

L'islamophobe doute de ses propres convictions.

16

Les idées athéistes pernicieuses à bannir.

17

La liberté de culte selon l'islam.

18

La laïcité face à une crise en matière de convictions philosophiques.

19

L'intégrisme athéiste à séparer de l'Etat.

20

La confusion entretenue par les intégristes athéistes entre laïcité et athéisme.

21

Athée ne signifie pas démocrate.

22

Les mots qui consolident l'Etat athéiste intégriste et ostraciste.

23

"L'Eglise" des intégristes athéistes non séparée de l'Etat.

24

L’athéisme est une religion.

25

La laïcité face à une crise de valeurs en matière de mœurs.

26

Les intégristes athéistes inquisiteurs avérés.

27

Les intégristes athéistes qui s'improvisent muftis pour les théistes.

28

Les intégristes athéistes victimes d’un excès de narcissisme.

29

Le non dit contre l'islam en Europe.

30

Le terrible complexe du teint blanc..

31

Parole de berbère. 1/2

32

Parole de berbère. (la suite 2/2)

33

Les ennemis de la laïcité se trouvent chez les intégristes parmi les athées et parmi les théistes.

34

Controverses antilaïques et injustifiées sur l'islam .

35

Le non dit contre l'islam en Europe.

36

La liberté d'expression (1/3)

37

 La liberté d'expression (2/3)

38

La liberté d'expression (3/3)  

13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 19:26

   Tout musulman bien digne de ce nom, doit être si sûr de la rationalité de ses propres convictions religieuses, que n’effleure même pas son esprit la moindre idée d’aller fouiner dans les convictions des autres ou mettre le nez dans leur pratiques religieuses avec un œil inquisiteur ou avoir l’impudence et l’insolence de leur demander de se justifier ou de justifier telle prescription ou telle proscription cultuelle. 

 

Un tel musulman ne doit jamais se montrer insolent pour infliger nulle humiliation à un juif ou un à chrétien ou à un athée ou à un agnostique en traînant ses convictions dans la boue. Il faut être un intégriste inepte notoire pour oser le faire. Il s’agit là de la tolérance tous azimuts, prôné par l’islam en matière de liberté de conscience et de liberté de culte. Même le mot tolérance est inadéquat parce qu'il suppose l'effort de supporter l'existence de l'autre. Il s'agit plutôt du droit universel à l'intégrité confessionnelle. Et il nous plait de reproduire ce verset du Coran parmi bien d’autres, qui recommandent au musulman d’être à la fois bienfaisant et équitable envers les non musulmans pacifiques et bienveillants :

-             «Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus en raison de votre confession et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables » (verset 8 chap.60)

 

Par contre, en toute justice et selon le même Cioran, nous devons avoir des griefs légitimes contre quiconque ne fait pas preuve de réciprocité en la matière, et manifeste à notre égard de l’intolérance en raison de notre culte. Et tant que l’animosité ne dépasse pas les sentiments et les invectives verbales, Allah nous recommande de pardonner et de faire preuve d’endurance. Voilà ce qu’en dit un autre verset dont voici le sens :

-               « Certes vous serez éprouvés dans vos biens et vos personnes; et certes vous entendrez de la part de ceux à qui le Livre a été donné avant vous, et de la part des païens, beaucoup de propos désagréables. Mais si vous faites preuve d’endurance et de piété... telle est la meilleure résolution à prendre » Coran chap. 3 verset 186

 

Mais quand l’agression dépasse le stade des sentiments et du verbal pour passer à la persécution physique et au délogement en raison des convictions religieuses, Allah défend aux fidèles de conforter l’agresseur dans son comportent inique en se montrant soumis :

-             « Allah vous défend par contre de vous allier à ceux qui vous ont combattus en raison du culte,  vous ont chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes » (verset 9 chap.60)

 

 Et il est permis aux fidèles de défendre par la force des armes leurs intégrités physiques, patrimoniale et confessionnelles quand elles se trouvent manifestement violées par tout non musulman belliqueux.

-             «  Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés. Et Allah est certes à même de les secourir – Il s’agit de ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient: "Allah est notre Seigneur". - Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, seraient alors démolis des monastères, des églises, des synagogues et des mosquées où le nom d'Allah est beaucoup invoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Son enseignement) Allah est assurément Fort et Puissant, » (versets 39 et 40 du chap. 22)

 

Et chaque fois qu’il est question de violence armée dans le Coran, contre des non musulmans, juifs ou chrétiens ou païens, c’est uniquement en raison de leur intolérance vis-à-vis des musulmans. Or il plait aux extrémistes parmi nous, de citer ces versets hors de leur contexte circonstancié, pour faire preuve d’intolérance à leur tour et contre l’enseignement d’une multitude de versets qui prônent exactement le contraire. Ils font de l’exception circonstanciée la règle. Et cela fait aussi et surtout des choux gras pour tous les détracteurs de l’islam qui, de très mauvaise foi, mettent en avant ces extrémistes avec les mêmes versets cités hors de leurs contextes afin de faire passer l’islam pour un culte qui prône la violence tous azimuts et sans nulle raison juste.

 

Nous souhaitons alors, que la persécution des musulmans en Europe ne dépasse jamais le stade des sentiments et des invectives verbales qui requièrent de leur part le pardon et l’endurance. Et ce sont hélas, certains athées en France surtout, qui se montrent toujours les plus intolérants à notre égard en raison de notre culte. Face à la rationalité de l'islam ces gens se mettent à douter de leurs propres convictions athéistes et en veulent à ce culte qui les met en conflit avec leur propre raison. Ignorent-ils que c'est une telle intolérance qui prévalait en Union Soviétique quand l’athéisme était sa religion de l’Etat à l’instar de tous les régimes communistes totalitaires ???

 

Il en est malheureusement de même de certains chrétiens qui, faute de pouvoir faire prévaloir le christianisme par sa propre substance intrinsèque auprès des ses propres adeptes, et de crainte que ceux-ci ne soient séduits par celle de l’islam qu'ils trouvent plutôt assez substantielle et conséquente pour leur goût, ils se mettent à fouiner dans ce culte pour y trouver coûte que coûte des prétendus travers censés en repousser les gens. Et ils se trouvent bien servis à la fois par les extrémistes parmi nous et par les textes pris hors de leurs contextes par ces mêmes extrémistes afin de justifier leur folie et leur démesure. Il est bien connu que l’on peut faire dire à tout auteur tout et n’importe quoi par l'une ou l'autre phrase sortie de son contexte. Nos extrémistes et les détracteurs de l’islam s’en donnent à cœur joie dans le Coran et les hadiths pour nous diaboliser et diaboliser notre culte.

 

Ajoutons à tout ce beau monde les sionistes qui ne supportent pas la résistance palestinienne et qui la trouve irréductible surtout chez ceux qui sont bien imbibés de la justice en tant que valeur absolue prônée par l’islam. La justice dans ce culte ne doit jamais tourner comme girouette au gré des intérêts du plus fort au frais du plus faible. La justice prônée par l’islam comme valeur absolue traite tous les êtres humains sur un même pied d'égalité et fait ainsi du plus faible un résistant acharné face au plus fort jusqu’à ce qu’il en obtienne ses droits injustement spoliés. C’est ainsi que les sionistes exècrent l’islam et ses adeptes et ne se privent jamais bien sûr, de lui mener une guerre sans merci partout dans le monde et par tous les moyens possibles.

 

En France, ladite intolérance contre le culte islamique a atteint son apogée avec la promulgation de la loi manifestement anti-laïque contre le port des signes religieux à l’école. Il ne faut cependant pas désespérer. C’est sûr que le temps y fera l’affaire en faveur de l’avènement de cet heureux jour où triomphera la vraie laïcité. De nos jours une telle intolérance dans ce beau pays ainsi qu’ailleurs, s’effrite à vue d’œil. Le fait d’y côtoyer au quotidien les musulmans, les Français et les Occidentaux en général commencent à se rendre à l’évidence et s’aperçoivent que toute la propagande véreuse contre cette communauté est non seulement archi fausse mais n'a rien à envier à l'antisémitisme qui régnait dans cette partie du monde et qui a conduit à des atrocités horribles. Les Occidents ne sont sûrement pas prêts de recommencer la même tragédie avec toute autre communauté vivant parmi eux.

    

Et ce beau triomphe de la liberté de culte est déjà bien effectif en Belgique. Les Belges ont en effet su se montrer bien laïcs, et les autres pays tout autour suivront sûrement. Malgré les puissantes forces de l’extrême droite xénophobe, bon nombre de musulmans s’y sont vus démocratiquement et sans nulle discrimination, élus à tous les niveaux de ses instances publiques. Et c’est de très bonne augure pour toute l’Europe. 

                                                                 Par Mustapha HMIMOU

Partager cet article

Repost 0
Published by Mustapha HMIMOU - dans laïcité
commenter cet article

commentaires

Pierre Loti 12/01/2008 17:44

Bonjour Mustapha,En lisant votre texte on se rend compte que l'islam est la tolérance même et le laisser vivre en paix. Mais malheureusement beaucoup de musulmans ne se conforment pas à cette enseignement que vous exposez ci bien. Certains états interdises l'accès à leurs villes aux étrangers qui ne sont pas musulmans, d'autre interdisent l'enseignement et la diffusion des connaissances concernant le christianisme par exemple. Si les musulmans suivaient l'islam, ils seraient beaucoup plus ouverts sur le monde et connaîtraient peut être mieux le monde extérieur.Bon courage

Mustapha HMIMOU 13/01/2008 13:27

Bonjour monsieur LotiMême le mot tolérance est inadéquat parce qu'il suppose l'effort de supporter l'existence de l'autre. Il s'agit plutôt du droit à l'intégrité confessionnelle tous azimuts. En matière de dogme les gens doivent être libres de croire ce que bon leur semble, à part toute croyance censée porter atteinte aux intégrités physiques ou morales ou patrimoniales ou mentales ou confessionnelles des autres. Tout dogme est admis pour autant que la dignité de tout être humain y soit sauve sans nulle discrimination ni de "race" ni de culte ni de culture.  Et les versets en ce sens dans le Coran sont nombreux, à part certains versets qui commandent la lutte armée pour préserver justement ces droits quand ils se trouvent soit transgressés soit menacés de transgression par les ennemis de la liberté de culte et de conscience. Et il s'agit en l'occurrence de l'exception circonstanciée qui confirme la règle, mais que les extrémistes parmi nous aiment en faire plutôt la règle pour le grand plaisir des ennemis de ce culte qui profitent d'une telle attitude extrémiste et injustifiée afin de le fustiger. Quant aux villes interdites aux non musulmans, ce sont des sanctuaires pour les musulmans eux-mêmes. Il s'agit de la Mecque et de Médine. Ce sont en permanence des lieux de pèlerinage rituel. Les musulmans eux-mêmes ne peuvent s'y permettre tout ce qu'ils se permettent partout ailleurs. Ils ne peuvent s'y promener en touristes avec des appareils photos et des caméras et en tenues d'été légères comme en Egypt., pour y prendre ou filmer des pèlerins comme des curiosités exotiques. Les films et reportages n'y sont permis que pour les médias autorisés. Et comme il n'est pas permis de faire plier des non musulmans à des exigences cultuelles vestimentaires et alimentaires propres aux musulmans, il convient de ne pas les autoriser d'y accéder. La Mecque et Médine sont des sanctuaires tout comme le Vatican où Le Saint siège peut permettre ou interdire ce qu'il juge décent du christianisme.  Mais partout dans le monde le prosélytisme n'est pas permis partout sur la place publique. Pour cela il y a les mosquées, les églises et les synagogues. Et dans le monde musulmans, non seulement il y a des églises où l'on prêche librement le christianisme, mais s'y trouvent les communautés chrétiennes les plus anciennes au monde. Et même dans les anciennes colonies d'Afrique du Nord où il n'y a presque plus de chrétiens, il y a toujours de nombreuses églises voire de majestueuses cathédrales, où l'on y officie librement, et qui comme les mosquées en Europe, sont libres d'accès pour qui le désire pour y écouter le prêche chrétien.  Quant aux connaissances sur le christianisme tout comme sur l'islam, qui peut de nos jours les censurer ou les interdire. Nous vivons aujourd'hui la révolution de l'information et de l'informatique qui a heureusement fait voler en éclat toute censure et toute interdiction. L'information sur chaque culte diffusée par ses propres adeptes, est désormais disponible dans toutes les langues et presque dans chaque foyer dans le monde, pour autant qu'on y dispose de l'internet ou d'un simple poste de télévision. Qui peut aujourd’hui empêcher un musulman à la Mecque ou à Médine même de tout savoir sur le christianisme ? Et qui peut faire de même contre l’islam dans tout le monde non musulman ? Absolument et heureusement personne. Ce qui fait désormais le poids et la différence entre tous les cultes, toutes les philosophies et toutes les idéologies c'est la valeur de la substance intrinsèque de chaque culte, de chaque philosophie et de chaque idéologie. Est bien loin derrière nous l'époque où les régimes totalitaires politiques ou religieux pouvaient se permettre de ne distiller à leurs sujets que ce qui les arrangeaient. Les gens ont aujourd’hui le grand loisir de tout savoir ou presque sur tous les cultes de la part de leurs adeptes sans nul intermédiaire de mauvaise foi, de les soupeser, de les comparer et d’en adopter ou d’en rejeter ce que bon leur semble. Et contre la désinformation sur tout culte de la part des adeptes de tout autre culte qui s’estiment en concurrence avec ou de la part des adversaires politiques, il y a aussitôt les adeptes du culte attaqué pour remettre les choses à l’endroit. Ainsi il n’est plus possible de compter sur la seule mise en évidence des prétendus travers des autres cultes pour prêcher pour sa propre chapelle. Je le répète, grâce à la démocratisation de l’information désormais bien acquise, tout culte ne doit compter que sur sa substance intrinsèque pour tenter de se faire prévaloir même auprès des ses propres adeptes. Et comme tous les autres cultes, l’islam n’y échappe pas. Merci monsieur Pierre Loti pour la participation et pour le précieux commentaire qui m’a permis d’écrire celui-ci.

Mustapha HMIMOU 31/12/2007 12:04

Bonjour Ce  site-ci : http://facealislam.free.fr/index.html, intitulé « La parole de dieu face à l’islam » doit être animé par des chrétiens. Vous m’y avez cité dans cette page-ci : http://facealislam.free.fr/coran-bienfaisant.htm via mes propos dans mon blog sur la liberté de culte prescrite par l’islam et publiés dans cette page http://la-liberte.over-blog.com/article-2871345.html. Et puis pour démentir le fond de ce noble concept vous avez pris la peine de citer les versets 28 et 29 du chapitre 9 du Coran, avec un bon lot de commentaires et d’exégèses bien attitrés qui de prime abord, semblent confirmer plutôt l’intolérance de l’islam vis-à-vis de tous les non-musulmans. Vous croyez avoir mis d’abord en évidence une contradiction patente dans le texte coranique, et puis des preuves manifestes sur le prétendu caractère intolérant de l’islam. Et je crains qu’il vous plait de ne pas me voir vous éclairer sur le sujet, parce que je crains que vous vous trouviez acculés à chercher du crédit pour le christianisme en cherchant à discréditer l’islam. Sachez alors, que je le regrette pour ce culte pour lequel et pour ses adeptes j’ai le plus grand respect. Je le regrette pour vous et pour ce culte, parce qu’il n’y a pas meilleure façon de faire prévaloir les nobles valeurs de toute religion auprès des gens que de mettre en avant sa propre substance sans avoir besoin à discréditer la substance des autres cultes. En d’autres termes la substance propre de tout culte doit être assez conséquente et se suffire ainsi à elle seule pour comporter en elle même la force endogène censée convaincre les gens. Le christianisme est-il devenu si exsangue pour avoir besoin de discréditer l’islam afin de lui trouver du crédit ? Je ne veux pas le croire. Hélas, toute la matière de votre site n’honore ni le christianisme ni les chrétiens. Non seulement elle dénie à votre culte un noble système de valeurs propre, mais à l’encontre de l’amour qui en est l’essence même, vous cultivez, peut être sans le vouloir, la haine contre la communauté musulmane, qui ne vous lèse en rien quand elle vit son culte jusque chez vous et parmi vous. Pour l’islam, en l’occurrence, et en tant que musulman qui a du respect pour son culte, je trouve indécent de son système de valeurs toute publication intitulée par exemple, « Le Coran Verbe d’Allah face au christianisme ou au judaïsme » à l’instar du votre intitulé « Parole de dieu face à l’islam » Et je désavoue avec force toutes les publications de la part des musulmans, comme  feu Ahmed Deedat, Jamal Badawi, Mohammed Alibhaye et bien d’autres,qui ont pour but de discréditer les cultes et les livres sacrés des non musulmans. La substance de l’islam se suffit amplement à elle même pour l’accréditer. Cependant quand il s’agit du Coran à ce sujet, pour nous les musulmans c’est le Verbe d’Allah. Il est le Seigneur et maître souverain qui a tout le loisir d’émettre les messages qu’Il veut à qui Il veut parmi tous ses sujets de tous les cultes et de tous les temps. Et du fait qu’Il est l’Omniscient, la vérité sur tous Ses messagers et tous Ses messages antérieurs doit, pour nous, émaner à coup sûr de Lui seul. Et dans le Coran son ultime message, Allah a bien voulu en plus, octroyer à tous ses sujets de tous les cultes la liberté de croire ou non à ces vérités, quitte à en rendre compte auprès de Lui seul dans l’au-delà. Coran chap. 18 verset 29 : «Et dis: "La vérité émane de votre Seigneur". Y croit qui le veut, et la rejette qui le veut". … »La suite du verset mentionne les conséquences logiques de ce choix dans l’au-delà, y croit bien sûr qui le veut et s’en moquent éperdument qui le veut.Il s’agit d’une affaire entre Allah et ses sujets. Nous n’avons pas à nous y mêler, car chacun ne rendra de comptes que sur son propre choix.De ce fait,nous les musulmans, nous sommes tenus de respecter cette liberté de culte décrétée par Allah pour tout le monde, musulmans ou non. Je compte sur votre intelligence pour ne pas répondre à une conduite désobligeante de la part de certains musulmans par des bavures du même genre, en fouinant dans nos convictions afin de trouver du crédit pour les vôtres. Vous pouvez répondre à leurs allégations sans aller plus loin. Puisez plutôt dans la substance propre au christianisme pour prédiquer pour votre culte. C’est plus noble et plus digne pour vous et pour les nobles valeurs dans cette religion dont je désapprouve de plein droit le dogme, comme vous avez la pleine liberté de la part d’Allah de ne pas croire en le dogme de l’islam. Il appartient au Seigneur seul dans l’au-delà, de nous départager à ce sujet. D’ici là, et ici-bas, nous nous devons un indélébile respect mutuel. Quant à la liberté de culte prescrite par l’islam, que vous avez tenu à mettre en doute, en plus des textes, il y a à son appui quatorze siècles d’histoire qui couvrent un espace géographique s’étendant de Rabat au Maroc jusqu’à Jakarta en Indonésie. L’énorme statut de Bouddha à Bamian en Afghanistan a traversé en paix tous ces siècles grâce à ce noble principe. Et il a fallu l’avènement d’un exceptionnel extrémisme contraire à l’islam, pour le voir disparaître. Quant aux versets du chapitre 9 du Coran qui semblent prescrire plutôt l’intolérance à l’égard des non musulmans, il convient de savoir qu’il s’agit de commandements exceptionnels et circonstanciés. Et ce sont ces versets-ci qui sont plutôt abrogés par ceux du chapitre 60. La Syra rapporte qu’à sa naissance à Médine, l’islam était menacé d’éradication, non seulement par tous les païens tout autour mais aussi et à plusieurs reprises par les juifs de la cité, dits dans ce verset « gens du livre ». Il s’agit donc de prescriptions contre des non musulmans belliqueux qui avait pour objectif fixe l’éradication de l’islam ni plus ni moins. Et c’est ainsi que le concept de « terre de l’islam » opposé à celui de « terre de la guerre » avait un sens. Comme tout arbuste fragile, il a fallu à l’islam naissant dans cette atmosphère exceptionnelle des mesures aussi exceptionnelles ais temporaires jusqu’à ce qu’il prenne bien pied sur terre pour ne plus en avoir besoin plus tard à la faveur d’une liberté de culte tous azimuts pour les gens du livre comme pour tous les païens, sans ni jizzia ni dimma. Une fois bien implanté et fort de sa propre force, toute la terre ou prévaut la liberté de culte est terre de l’islam. C’est ainsi qu’aujourd’hui tout le globe terrestre doit être considéré par la grâce d’Allah, comme terre de l’islam, parce qu’y prévaut justement la liberté de culte. De ce fait le monde musulman, durant toute son histoire et jusqu’à nos jour, a toujours été un monde multiconfessionnelle à majorité musulmane, avec des églises et de majestueuses cathédrales ainsi que de multiples synagogues. Les non musulmans dans ce monde, ont toujours eu en plus, leurs propres cimetières bien entretenus jusqu’à nos jours et au grand jamais profanés sous aucun prétexte. Qui peut nier que de par l’indéniable liberté de culte prônée par l’islam, le monde musulman était durant toute son histoire l’unique havre de paix pour les juifs ? Les malheureux pogromes eurent lieu tous, plutôt et hélas dans les terres dites chrétiennes. Et en plus de la violente éradication de l’islam de l’Andalousie en 1492, il y a eu récemment l’horrible persécution des musulmans bosniaques et kosovars en Europe et au vingtième siècle s’il vous plait. J’ai pour vous le plus grand et sincère respect, et je souhaite que dieu nous bénisse tous. Il ne nous appartient pas de nous juger les uns les autres, car c’est à Allah seul qu’il revient de nous départager sur les différences entre nos dogmes respectifs, de nous juger en conséquence et de faire de nous tous ce qu’il veut. Nous sollicitons alors, son immense pardon et son incommensurable miséricorde pour nous tous, les pauvres pécheurs qui font de leur mieux pour se conformer à ses nobles commandements pour notre propre bien ; pour celui de tous ceux qui nous entourent ainsi que pour celui de tout notre environnement. Pour amples informations sur mes opinions voir aussi mes deux blogs-ci :1)      http://la-liberte.over-blog.com/2)      http://la-mumiere-du-coron.over-blog.com/ Ni dans l’un ni dans l’autre je n’ai l’indécence et l’impudence de m’en prendre à tel ou tel autre culte pour vanter les mérites de l’islam. Même les athées sont libres de croire ce que bon leur semble quitte à nous reconnaître la même liberté et témoigner les mêmes égards et le même respect. Au crédit de mon culte l’islam, sa substance intrinsèque est assez conséquente et suffit amplement. Je vous prie de faire de même pour le christianisme. Et bon courage alors. Sans rancune. Et mes respects.   

tologue 21/12/2007 23:12

Bonjour. Vous citez:
-       « Allah vous défend par contre de vous allier à ceux qui vous ont combattus en raison du culte,  vous ont chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes » (verset 9 chap.60)"

Si on prend ces paroles à la lettre, l'islam doit continuer à combattre les chrétiens à cause des croisades?! Je pense qu'il y a un temps pour le pardon!



/font>

Mustapha HMIMOU 22/12/2007 12:34

BonjourMerci d'abord pour la participation, et puis bonnes fêtes de fin d'année.En réponse je vous prie de voir ces deux versets du chapitre IV. 90] excepté (du combat) ceux qui se joignent à un groupe avec lequel vous avez conclu une alliance, ou ceux qui viennent chez vous, le cœur serré d'avoir à vous combattre ou à combattre leur propre tribu. Si Allah l'avait voulu, Il leur aurait donné l'audace (et la force) pour vous combattre, et ils vous auraient certainement combattu. S'ils font donc preuve de neutralité à votre égard et ne vous combattent point, et qu'ils vous offrent la paix, alors, Allah ne vous donne nulle autorisation  de les combattre.  [91] Vous en trouverez d'autres qui cherchent à gagner votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu'on les pousse vers le paganisme ils y retombent en masse. S'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains contre vous, , alors, saisissez-les et tuez les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste. Il s'agit là de faits précis de l'époque de la naissance de l'islam en Arabie. Mais la règle veut que les commandements du Coran pour des faits précis soient pris pour des lois qui défient le temps et l'espace. Ici en particulier, toute résistance armée pour récupérer des droits violés par toute aute communauté, cesse dès que la justice est bien rétablie. Et comme il se doit toute rancune n'a nulle raison d'être. De ce fait tous les non-musulmans sont nos frères du genre humain qui nous ai commun. Pour autant qu'ils ne nous combattent en raison de nos convictions religieuses, et ne fassent preuve de nulle injustice à notre égard, nous leur devons non seulement le respect mais la justice en tant que valeur absolue et le secours en cas de besoin.Coran. chap. 60 verset [8] Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitablesUne fois de plus merci pour la participation.