Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LA LAÏCITE AUTHENTIQUE.
  • LA LAÏCITE AUTHENTIQUE.
  • : La laïcité authentique est censée préserver la dignité humaine sans nulle discrimination, ni de race ni de culte ni de culture.
  • Contact

Tous mes articles

1

Les risques du laïcisme. 

2

La conception anti-confessionnelle de la laïcité.

3

La laïcité authentique.

4

L'islamophobie c'est tout comme l'antisémitisme.

5

Les origines historiques du laïcisme en Francee.

6

L’école dite laïque est sous-entendue anti-confessionnelle.

7

L'ECOLE LAÏQUE AUTHENTIQUE.

9

L’athéisme n’est qu’un dogme comme les autres.

10

Ce qui est simple dogme pour l’athée est certitude pour le croyant, et vis versa.

11

La laïcité authentique tient compte de tous les dogmes.

12

La laïcité kidnappée et travestie par les intégristes athéistes.

13

Postulats athéistes à revoir.

14

Pour le musulman, raisonner est une recommandation cultuelle.

15

L'islamophobe doute de ses propres convictions.

16

Les idées athéistes pernicieuses à bannir.

17

La liberté de culte selon l'islam.

18

La laïcité face à une crise en matière de convictions philosophiques.

19

L'intégrisme athéiste à séparer de l'Etat.

20

La confusion entretenue par les intégristes athéistes entre laïcité et athéisme.

21

Athée ne signifie pas démocrate.

22

Les mots qui consolident l'Etat athéiste intégriste et ostraciste.

23

"L'Eglise" des intégristes athéistes non séparée de l'Etat.

24

L’athéisme est une religion.

25

La laïcité face à une crise de valeurs en matière de mœurs.

26

Les intégristes athéistes inquisiteurs avérés.

27

Les intégristes athéistes qui s'improvisent muftis pour les théistes.

28

Les intégristes athéistes victimes d’un excès de narcissisme.

29

Le non dit contre l'islam en Europe.

30

Le terrible complexe du teint blanc..

31

Parole de berbère. 1/2

32

Parole de berbère. (la suite 2/2)

33

Les ennemis de la laïcité se trouvent chez les intégristes parmi les athées et parmi les théistes.

34

Controverses antilaïques et injustifiées sur l'islam .

35

Le non dit contre l'islam en Europe.

36

La liberté d'expression (1/3)

37

 La liberté d'expression (2/3)

38

La liberté d'expression (3/3)  

10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 13:54

  Avant de vous dire ce qu'il en est de la Confusion entretenue entre laïcité et athéisme, nos voulons commencer par vous présenter ce qu'il en résulte aujoud'hui comme dérives graves pour la paix civle en France   

 

 « Après les invitations à la rémigration d’un Zemmour, c’est maintenant un des dirigeants du Front National, Aymeric Chauprade, qui explique le plus tranquillement du monde dans une vidéo que « La France est en guerre » contre l’islam », s’est indigné SOS Racisme dans un communiqué.


Et son président d’ajouter : « Dans un contexte où 116 actes antimusulmans, dont 28 contre des lieux de culte, ont été recensés en France depuis le début de l’année, et après les terribles attentats qui viennent d’avoir lieu, ces propos sont particulièrement inacceptables »,

 

C’est qu’Aymeric Chauprade a dit dans une vidéo « Une cinquième colonne puissante vit chez nous et peut se retourner à tout moment contre nous en cas de confrontation générale (…) On nous dit qu'une majorité de musulmans est pacifique, certes. Mais une majorité d'Allemands l'étaient avant 1933 et le national-socialisme».

     Selon Machiavel, l’esprit nul est celui qui ne comprend ni par lui-même ni par le secours d’autrui. J’ajoute qu’il devient funeste quand il croit comprendre et veut imposer son point de vu aux autres. Quid d'Aymeric Chauprade ?

     

     Avec sa déclaration, il ne se rendait pas compte qu’il était en train de dire que la majorité des Français est en encore pacifique avec la minorité française musulmane, tant que le Front national n’est pas au pouvoir ; tout comme la majorité des Allemands qui était pacifique avec ses compatriotes juifs avant 1933 et le national socialisme. Sinon, c’est à croire que c’est le peuple allemand qui était victime de la Choah et la pauvre minorité juive en était le bourreau. 

 

Prétendre qu'il n'y a plus rien de sacré au monde, est fallacieux. C'est ainsi que de bon droit, la république et le drapeau français sont décrétés sacrés en France, ainsi que la Choah. Et nul au monde n'est cencé les bafouer d'aucune sorte.

 

En retour les juifs, les chrétiens, les musulmans, les athées et toutes les autres communautés confessinnelles ou philosophiques, ont le même droit de décréter sacré ce que bon leur semble sans qu'il soit permis à quiconque en France ou ailleurs de le bafouer.

 

Ainsi, la sacrée liberté d'expression dans un monde moderne et civilisé, a cette sacrée limite qui prévaut pour tout le monde, pour que personne ne se voit plus offensé de voir ce qu'il a de sacré, trainé impunément dans la boue. La sacrée liberté d'expression a, par exemple, pour sacrée limite, de ne brûler le drapeau d'aucun pays, comme de n'offenser aucun peuple d'aucune sorte.

 

Sinon comment ose-t-on demander a un enfant de respecter un autre, à l'école ou dans la rue, quand dans les médias, et au nom de la sacro-sainte liberté d'expession tous azimuts, l'on se permet d'offenser ses parents et sa communauté ?

 

Qu'attendez-vous d'un enfant français musulman, quand son camarade de classe ou de la rue lui brandit à la face des caricatures blasphématoires pour l'offenser ? Voulez-vous qu'il l'embrasse au nom de la laïcité, de la liberté d'expression et des valeurs de la républiques ? Est-ce ainsi que l'on cultivera chez les petits français musulmans l'amour de la France, et de toutes ses valeurs républicaines ?

 

Merci à monsieur le président et à son premier ministre monsieur Valls qui ne cessent de mettre en garde contre  tout amalgame entre islam et islamisme et entre musulmans et terroristes. Mais ce n'est pas du tout suffisant. Au pays de Voltaire et des droits de l’homme, qui nous est bien cher, il convient surtout de lutter contre un autre amalgame plus incidieux.

 

Il convient de se rappeler et de rappeler avec force que la LAÏCITÉ qui prévaut partout dans le monde moderne, ne veut pas dire du tout LAÏCISME, qui est apparenté à l’intégrisme athéiste, malheureux vestige des douloureuses sequelles de la révolution et bien chéri encore par bon nombre de Français, et non des moindres.

 

Il s'agit là d'un urgent et vrai défi à relever avec beucoup de courage pour bien secouer un certain bon sens commun à propos du vrai sens de la laïcité; et éviter à la France de Voltaire et des droits de l'homme, ceci :

 

Hier  en ALLEMAGNE

aujourd’hui en FRANCE

L’on y disait aussi que la minorité juive était « la 5e colonne puissante qui vit chez nous et peut se retourner à tout moment contre nous en cas de confrontation générale »

L’on y dit  impunément que la minorité musulmane est « la5e colonne puissante qui vit chez nous et peut se retourner à tout moment contre nous en cas de confrontation générale »

L’on y caricaturait lefaciès des juifs et l'étoile de David pour en rire.

L’on s’y permet de banaliser la publication des caricatures blasphématoires antimusulmanes pour en rire aussi, et faire rire des enfants français de leurs camardes français musulmans, à l'école et dans la rue.

L’on y tenait toutes sortes de slogans antisémites

L’on y ferme les yeux sur bon nombre d’attitudes foncèrement 

 antimusulmanes.

L’on y faisait de l’antisémitisme un fond de commerce politique.

L’on y fait de l’immigration et surtout de l'islamophobie  un fond de commerce électoral.

 une majorité d'Allemands y était pacifique avant 1933 et le national-socialisme, comme le dit si bien Aymeric Chauprade

une majorité de français y est encore pacifique malgré les invectives antimusulmanes de certains membres du Front National comme Aymeric Chauprade

L’on y appelait à la déportation des juifs

L’on y appelle à la rémigration  des musulmans

S’y multipliait les actes antisémites contre  les personnes; les biens et les synagogues, avec le summum lors de la triste nuit de cristal

SOS Racisme y dénombre des actes antimusulmans, dont des actes contre les mosquées

S’y est produite alors l’innommable et terribleChoa

Attention !!!

Horrible prix à ne pas faire pays aux musulmans français, pour qu’ils aient enfin plein droit de cité chez eux en France, pays de Voltaire.

 

 

     Poutant le président du CAL : "Centre d'Action Laïque", reconnaît la confusion entretenue entre laïcité et athéisme, quand il m’écrit ceci : « Vous regrettez que la laïcité soit associée à l’athéisme. Il est vrai que c’est un raccourci, » Or hélas, c’est ce regrettable raccourci qui est bien ancré dans l’esprit de presque tous les athées, surtout en France. Et c’est ce raccourci qui est toujours de mise en politique dans ce pays.

 

       Ce même raccourci y est si fort qu’il est allé même s’ancrer dans les esprits de presque tous les musulmans, au point que laïc signifie pour eux ipso facto athée. Moi-même, non seulement je suis laïc convaincu, au sens propre et noble du terme ; soit au sens de laïcité politique dans le distinguo des athées.

     

      Et toujours à cause de ce fallacieux et malencontreux raccourci, j’ai le plus grand mal à défendre la vraie laïcité auprès de mes coreligionnaires. Et voilà le CAL en train de colporter et reproduire toujours le même raccourci en Belgique. Sauf que ce beau et bon pays, tout comme la Grande Bretagne , c’est montré jusqu’à nos jours, vraiment laïc au sens propre et noble du terme.

 

       Au lieu de l’appeler laïcité philosophique, les athées doivent avoir le courage d’appeler le chat un chat et appeler leurs convictions philosophiques athéisme tout court, sans nulle allusion à la laïcité. Pourquoi jouent-ils à cache-cache avec leurs croyances ? C’est à se demander s’ils ne sont pas fiers de leur athéisme. L’athéisme est-ils au fond d’eux-mêmes, si troublant et inquiétant, qu’ils cherchent à l’enjoliver en le maquillant avec le terme laïcité, alors que celle-ci n’a rien à voir avec l’athéisme ?

 

        La laïcité est la laïcité, sans rien de plus ni de moins. Il n’y a ni laïcité politique ni laïcité philosophique. Il y a d’une part les convictions religieuses et philosophiques et d’autre part la laïcité qui les transcende toutes, et qui n’a rien à voir avec l’athéisme. Elle est à l’image d’une belle colombe blanche qui plane à égale distance au-dessus de toutes les convictions religieuses et philosophiques, y compris l’athéisme et l’agnosticisme.

 

      La laïcité qui signifie reconnaissance et respect de toutes les convictions, est la valeur commune à tout le monde, juifs, chrétiens, musulmans, athées et agnostiques. Elle est la valeur qui doit prévaloir avec la même vigueur à la synagogue, à l’église, à la mosquée et au cercle des athées et des agnostiques.

 

      Définir l’athéisme par laïcité philosophique c’est kidnapper le mot laïcité par les athées. C’est prendre en otage cette belle colombe blanche, patrimoine commun de toute l’humanité, pour la mutiler, la malmener, la vider de sa substance, l’empailler d’athéisme afin de présenter au monde les convictions philosophiques des athées, ainsi sciemment travesties, comme ce qu’il y a de beau, de bon, de rationnel et de juste au détriment et au mépris de toutes les convictions religieuses.

 

     C’est vouloir dire ainsi à tout le monde que les athées sont les seuls à être civilisés, les seuls à être bien imbibés d’humanisme, respectueux des droits de l’homme et les seuls qui soient à même d’être démocrates parce que soit disant « neutres », laïcité travestie oblige. Et dans les faits bon nombre des athées ne se privent pas de bien cultiver cet amalgame à tout bout de champ et sans gêne aucune.

      Or tout athée, tout agnostique comme tout théiste, juif ou chrétien ou musulman, peut être laïc comme il peut être au contraire un intégriste intolérant. Cependant contre toute laïcité, au sens propre et noble du terme, et dans les faits, ce sont surtout bon nombre d’athées, un peu partout dans le monde et en France en particulier, qui se sont avérés les plus intolérants avec un luxe de suffisance. Et j’en veux pour preuve les incessantes inquisitions fouineuses dans nos convictions et nos pratiques religieuses, assorties d’invectives haineuses et véreuses contre l’islam et les musulmans. Une telle intolérance si féroce et si blessante pour notre dignité d’être humain, fut hélas couronnée par la triste loi contre les signes religieux à l’école.

 

 Tant que subsiste ledit raccourci, cultivant la confusion entre laïcité et athéisme, nous subirons parmi les athées une intolérance athéiste, à l’instar de l’intégrisme qu’il est convenu de qualifier d’islamisme.

     

      Ainsi un tel athéisme ostraciste déguisé en laïcité, est pour nous une main de fer dans un gang de velours. Pour les non-musulmans, il ne s’agit que d’une belle main toute en velours, parce que présentée comme laïcité. Et nous sommes à leurs yeux coupables de nous y opposer ; coupables de nous opposer à la laïcité tout court, alors qu’il ne s’agit que d’une laïcité travestie, mais ils ne s’en rendent pas compte à cause de l’hégémonie des athées sur tous les médias. Mais nous, contre qui est dirigée cette main de fer gantée de velours, et dont nous recevons le dur coup, nous savons sa vraie nature pour en avoir pâti, sans que beaucoup de non-musulmans et à cause du fameux raccourci trompeur, soient disposés à nous comprendre.

 

       Le président du CAL : "Centre d'Action Laïque", nous dit que : « La laïcité politique est le patrimoine commun de tous les démocrates qu’ils soient catholiques, protestants, musulmans, juifs, orthodoxes, athées ou agnostiques, croyants ou incroyants…Un Etat laïque est neutre par rapport à ces questions. Il n'est ni religieux, ni anti-religieux. Il est indifférent à la question de savoir si les gens croient ou ne croient pas, j’entends par là que l’Etat a un devoir d’impartialité à l’égard des diverses convictions religieuses, agnostiques ou athées et qu’il ne peut prendre position en ces matières qui relèvent de la liberté et de l’autonomie des personnes dans le cadre de la sphère privée. »

 

       Nous lui rétorquons que telle doit être l’unique définition de la laïcité tout court, sans être flanquée d’aucun qualificatif, que ce soit le qualificatif politique ou philosophique ou autre.. Le qualificatif politique n’est pas seulement superflu, mais plutôt sciemment incidieux et fallacieux, car il est censé laisser aux athées la malheureuse et sournoise opportunité d’associer à la laïcité le qualificatif philosophique pour définir l’athéisme, et maintenir, sinon cultiver avec le plus grand soin le fameux raccourci.

                                                        Par Mustapha HMIMOU

Partager cet article

Repost 0
Published by Mustapha HMIMOU - dans laïcité
commenter cet article

commentaires

clovis simard 07/10/2013 13:18


L'ATHÉISME LA RELIGION DU VIDE.fermaton.over-blog.com